Faut-il assurer aussi les voitures sans permis ?

Publié le : 14 juin 20223 mins de lecture

L’assurance voiture sans permis est devenue un casse-tête pour les conducteurs. En effet, il est facile de se perdre devant toutes ces offres. Pour vous aider à mieux comprendre les différentes modalités, nous vous invitons à parcourir l’éventail des offres du marché. De cette manière, vous pourrez également assurer votre VSP de la manière la plus précise possible.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Tout d’abord, il s’agit de briser un mythe. Dans l’imaginaire collectif, la notion de bien assuré signifie avoir la plus grande couverture possible, incluant toutes les options qu’un contrat d’assurance peut acquérir. En réalité, être bien assuré, c’est avant tout disposer d’un plan qui répond réellement à vos besoins et à vos attentes, à un prix raisonnable. Cela implique de prendre en compte de nombreux paramètres.

Assurer une voiture sans permis est avant tout une question d’analyse et d’observation… et c’est beaucoup plus facile à mettre en place qu’on ne le pense.

Assurance voiture pour VSP : les principales formules !

Trois types de formules d’assurance sont disponibles lorsqu’on s’apprête à souscrire une assurance pour une voiture sans permis. Celles-ci peuvent présenter des garanties spécifiques, selon l’assureur, et les plafonds peuvent être plus ou moins élevés.

  • Tiers : Appelée responsabilité civile, elle est le minimum légal en France. Elle couvre spécifiquement les dommages que vous causez à autrui, notamment aux personnes et à leurs véhicules. Ainsi, en cas de sinistre responsable, cette couverture ne comprendra pas les réparations de votre voiturette, répondant ainsi aux exigences essentielles.
  • Tiers étendu : Également connue sous le nom de garantie intermédiaire, cette garantie offre une couverture légèrement améliorée, puisqu’elle couvre le vol, le vandalisme et l’incendie (franchise requise). Le bris de glace est généralement pris en charge, ainsi que l’assistance juridique, bien que celle-ci soit généralement facultative.
  • Assurance tous risques : Cette option est indispensable pour ceux qui souhaitent une couverture plus complète. Bien qu’elle soit plus chère, cette formule vous permet de payer une voiture sans permis à la valeur marchande actuelle en cas d’accident responsable. Ce choix est particulièrement intéressant si vous disposez d’un modèle récent.

Assurer sa voiture sans permis : comment faire le bon choix pour assurer sa voiture sans permis ?

Il est facile d’assurer sa voiture sans avoir à s’en soucier. La version combinée est particulièrement recommandée si vous avez une voiture sans permis neuve. Malheureusement, personne n’est à l’abri d’un accident et il est toujours bon d’avoir une assistance égale à la valeur de votre véhicule. En revanche, si votre voiture est ancienne et que vous avez la possibilité d’en acheter une équivalente en cas d’accident, vous pouvez faire des économies en l’assurant auprès d’un simple tiers. Les économies mensuelles réalisées seront ajoutées à votre capital si nécessaire. Au-delà de ces aspects purement financiers, vous devez analyser le contexte.

Plan du site